LES GRANDES INNOVATIONS VAUDOISES

PRODUITS

La souris Logitech

Fondée en 1981 à Apples, Logitech transforme la souris à boule développée par le professeur de l’EPFL Jean-Daniel Nicoud – elle-même née du perfectionnement d’un dispositif de pointage inventé au Stanford Research Institute - en produit commercial. La première souris vendue par l’entreprise, la P4 qui sort en 1982, et ses descendantes contribueront à populariser les interfaces graphiques sur les ordinateurs.

Robot Delta de Demaurex

Créée en 1983 par Marc-Olivier et Pascal Demaurex, l’entreprise de robotique industrielle Demaurex réussit la commercialisation du robot Delta, développé dans les années 1980 à l’EPFL pour automatiser le conditionnement des chocolats, des biscuits et d'autres produits pâtissiers délicats.

GimBall de Flyability

Lors de leurs études à l’EPFL, Patrick Thévoz et Adrien Briod ont l’idée de construire une cage en carbone autour d’un drone afin de pouvoir le faire évoluer sans danger, en intérieur et au-dessus de personnes. Cela va aboutir à la création de Flyability, qui va transformer cette innovation baptisée GimBall en un drone Elios, capable d'éviter les obstacles et absorbant les chocs, et destiné à l’inspection et au secours dans des lieux comme des cheminées industrielles, des cales de cargos, des crevasses ou des maisons effondrées.

ANT de Bluebotics

Fondée en 2001, Bluebotics développe et commercialise le système de navigation ANT pour les robots industriels. Reposant sur une analyse laser de son environnement pour détecter des obstacles, cette technologie se passe d’infrastructures telles que câbles, lignes peintes sur le sol et autres réflecteurs de triangulation, pour permettre à toutes sortes de véhicules industriels autonomes de se déplacer et d’adapter leur vitesse.

Sophia, l’IA médicale de Sophia Genetics

Sophia, l’intelligence artificielle développée par Sophia Genetics depuis 2011, analyse le génome humain afin de formuler des recommandations de traitement personnalisées à l'intention des patients atteints de cancer ou de maladies génétiques. Son approche «big data» identifie en particulier des mutations-clés utilisables pour diagnostiquer un cancer ou des troubles héréditaires beaucoup plus rapidement qu'auparavant. Elle est déjà utilisée par environ un millier d’hôpitaux dans 80 pays et a permis de dépister plus de 350 000 patients.

MODÈLES D'AFFAIRES

Le système de capsules Nespresso

Les premières capsules Nespresso sont lancées sous la houlette de l’ingénieur vaudois Eric Favre, inventeur du procédé en 1986. C’est cependant une série d’innovations successives comme la réorientation vers le marché grand public haut de gamme, la création du club et les commandes par Internet qui vont en assurer le succès.

Elite Beds

Fabricant de matelas de manière artisanale, Elite, fondée en 1985, semble plutôt ancrée dans la tradition que dans l’innovation. Elle s’est pourtant inspirée du marché automobile pour créer un modèle d’affaires innovant de location à l’usage de ses matelas (Smart Lease) pour sa clientèle d’hôteliers. Des capteurs intégrés mesurent l'utilisation des lits et permettent d'établir une facturation en fonction de l'occupation.

Batmaid

Créée en avril 2015, Batmaid est une plateforme qui met en relation employeur et professionnels du nettoyage domestique. Elle s’occupe de gérer l’ensemble de la relation, ce qui permet à une activité souvent pratiquée au noir de revenir dans l’économie classique.

Kitro

Kitro a développé un système de pesage des aliments jetés dans la restauration, mais son innovation est avant tout de nature organisationnelle. Le système logiciel qui traite les informations établit une relation entre gaspillage alimentaire et coûts. Ses analyses permettent ainsi de diminuer ce qui va être jeté dans des proportions pouvant atteindre 60%.

PrivateDeal

Incubé à l’Ecole Hotelière de Lausanne, PrivateDeal réalise une innovation marketing particulièrement astucieuse. Les grands sites de réservation Internet empêchent les hôteliers de brader sous les propres tarifs négociés les nuitées demeurant sans réservation. Le widget de PrivateDeal, qui s’ajoute au site d’un hôtel, permet au client de proposer lui-même son propre prix si bien que l’hôtel est libre d’accepter afin d’éviter qu’une chambre reste vide.

En vous inscrivant à la newsletter, un nouveau chapitre de l'étude vous sera dévoilé chaque semaine.