Comment on finance les start-up

Qui finance les start-up lors de la phase d’amorçage? Comment ouvrir le «venture capital» à plus d'acteurs? Réponses en images.

Qui finance les start-up lors de la phase d’amorçage?

Hervé Lebret, ex-responsable des Innogrant – EPFL, évoque les soutiens au financement que les start-up peuvent trouver à leurs débuts dans le canton et les différences entre Europ et Etats-Unis. Pays où les investisseurs dans les start-up savent que la probabilité d’échec est très élevée mais ont conscience que c’est sans doute le seul moyen de garder motivés les entrepreneurs, qui vont aller encore plus vite.

Un modèle pour ouvrir le «venture capital» à plus d'acteurs

La plateforme Investiere couvre 95% du marché suisse des start-up recherchant un financement, pour permettre aux investisseurs un accès direct et transparent. Pour David Sidler, responsable des relations investisseurs, un fonds de «venture capital» cherche toujours à amener de la valeur.

Les origines et les résultats d’Innogrant–EPFL

Interview d’Hervé Lebret, qui a été responsable du programme de financement de pré-amorçage jusqu’en 2019.

En vous inscrivant à la newsletter, un nouveau chapitre de l'étude vous sera dévoilé chaque semaine.