L’INNOVATION, UN VECTEUR-CLÉ POUR LE RENOUVELLEMENT DU TISSU ÉCONOMIQUE

Les entreprises sont intimement liées au processus d’innovation et, le plus souvent, ce sont elles qui le portent.

Technologiques ou non, c’est le plus souvent aux entreprises que revient le rôle de déployer les inventions pour en faire bénéficier le plus grand nombre. Les gains amenés par une innovation, économiques ou non, qu’ils soient destinés à l’utilisateur final ou à des intermédiaires, constituent un moteur commercial puissant et un levier fondamental pour la création de valeur des entreprises.

INTERVIEW: AUDE PUGIN

La coopération au cœur de l'innovation

Pour Aude Pugin, CEO de APCO Technologies SA et présidente de la CVCI, les PME et les start-up ont tout intérêt à collaborer.

LA TECH VAUDOISE

Les secteurs à composante technologique regroupent des activités très différentes, à la fois en termes de dynamique et d’enjeux. La pharma n’a pas les mêmes besoins que la mécanique de précision ou que le développement de solutions informatiques. Tous n’ont pas la même intensité d’innovation et de recherche.

LE MODÈLE START-UP

D’inspiration nord-américaine, le modèle d’affaires des start-up repose sur la création d’une nouvelle entreprise en phase de croissance rapide pour commercialiser un produit, un service ou un processus innovant.

L'IMPACT DU FRANC FORT

Lors du passage difficile vécu par l’industrie à l’abandon du taux plancher, en 2015, l’innovation a démontré sa valeur en protégeant comparativement les secteurs à forte composante technologique.

LES SCALE-UP

A la phase de création et d’exploration du marché succède logiquement, pour les start-up, une phase de croissance des activités commerciales. Toutes les sociétés n’arrivent pas jusque-là, et pas avec le même niveau d’ambition.

En vous inscrivant à la newsletter, un nouveau chapitre de l'étude vous sera dévoilé chaque semaine.