L'ENTREPRENEURIAT, UNE QUESTION DE CULTURE

Si la formation et les compétences sont indispensables aux écosystèmes basés sur l’innovation, le dynamisme nécessaire à leur développement passe par l’envie d’entreprendre, la confiance dans les ressources pour y parvenir et une forte tolérance à l’échec.

La culture d’entreprendre - en d’autres termes la propension des jeunes et des moins jeunes à se lancer dans les affaires - est certainement une force pour certaines économies basées sur l’innovation, lesquelles ont su créer les conditions-cadres propices à un tel état d’esprit. L’Arc lémanique peut-il se prévaloir d’une telle culture?

COMPARAISON INTERNATIONALE

La culture d’entreprendre est souvent perçue comme le talon d'Achille de la Suisse en comparaison avec l'étranger. La réalité est plus nuancée, car la Suisse romande hérite d’une culture qui reflète son contexte particulier.

SERENDIPITÉ: LE VRAI MOTEUR DE L'INNOVATION

Le dynamisme entrepreneurial autour des start-up renforce l’écosystème d’innovation. Celui-ci approche désormais une taille critique telle qu’elle en devient elle-même un facteur de succès.

TÉMOIGNAGES EN IMAGES

L'innovation vue sous les angles académique, économique et stratégique. Notre sélection de vidéos.

INTERVIEW: DEBORAH HEINTZE

Les femmes dans le monde des start-up

Déborah Heintze figure parmi les trois fondateurs de la start-up à succès Lunaphore, qui s'illustre dans la lutte contre le cancer. Interrogée sur la présence féminine dans le monde des jeunes pousses, elle constate l'existence de biais en tant que femme entrepreneur, mais croit à une évolution positive.

En vous inscrivant à la newsletter, un nouveau chapitre de l'étude vous sera dévoilé chaque semaine.